Confrérie des oliviers de Banyuls sur Mer confreriedesoliviersdebanyuls@gmail.com

Un peu d’histoire

Un peu d’histoire

Exposition de la période de l’activité oléicole postérieure au Moyen Age

 

La première partie de cette exposition , vous fait découvrir  une période de l’activité oléicole postérieure au  Moyen Age à Banyuls-sur-Mer et dans le Roussillon.

  La deuxième partie se poursuit au travers de photos avec l’agriculture traditionnelle.

Enfin la troisième partie concerne la recherche variétale et la création de l’AOP .

L’histoire de l’olivier se perd dans la nuit des temps. Les Phéniciens puis les Grecs ont implanté cet arbre sur les côtes méditerranéennes. Dans le Roussillon l’oléiculture a connu des phases de développement importantes mais aussi des arrêts brutaux provoqués  par de mauvaises conditions  climatiques et économiques:  le gel de 1830 et le dernier en 1956 ou nous avons perdu environ 1 million d’arbres de Menton à Banyuls.La publication des ouvrages de Michel FERRER atteste d’une activité oléicole importante à Banyuls-sur-Mer.

 

 

Il y a 200 ans les Roussillonnais et les Banyulencs produisaient déjà une huile très appréciée.

Dans son ouvrage « Terre des Ancêtres « Michel Ferrer a relevé les remarques du Conseil du Roi  – M. Poeydevant , subdélégué provincial royal en poste depuis 35 ans donne son avis en 1786 : « Que l’huile provienne d’oliviers greffés ou demi-sauvages, la production de ces arbres est d’une année sur trois.

Le vice régional est que ce liquide qui se conserve d’ailleurs fort bien , est d’un goût qui offense les palais délicats, mais qui rejoint ceux des Catalans qui l’apprécient fort ».

 A la Révolution Banyuls possède 6 moulins à huile pour 100 ha répartis en 73 olivettes déclarées. L’on peut imaginer qu’il y en avait autant de non déclarées.

 

Voici le premier document dans lequel nous découvrons mentionné, les deux variétés endémiques de Banyuls-sur-Mer : L’Argoudeil et la Courbeil.

C’est un acte notarié de 1835 succession de Ferréols Valls Reig. Il est écrit

Article 14 ° Les oliviers à fournir à la Dame Angélique MATHEU MADERN, ainsi que cela a été dit ci-dessus, seront pris dans les qualités dites courbeil et argoudeil et d’une manière égale. Un expert à l’amiable sera chargé de choisir les oliviers à fournir.

An

Date

Lieu

Objet

Acte

Vendeur,bailleur ou propriètaire

Acheteur ou fermier

Montant

Livre

1439

23/02

Vall Pompo

Moulin à huile- deviendra plus tard el mouli d’en Arnalt au Vall Pompo

Vente

Ramon Morera et sa femme , héritière de Gisbert Guillermas « Al galliné du mouli a farina »

Petrus et Arnal Reg

 

TERRA D’ELS AVIS  (p 145)

1533

 

Mas dit del Cotalet aussi appelé mas de la Guineille à Cosprons

CAMBRE DEL MANJADOR un alfanya de gra d’olivas (chapelet d’olives)

Inventaire des biens de son petit-fils

Famille Reg el mollo – inventaire demandé par sa veuve Margarita

 

 

TERRA D’ELS AVIS (p 177)

1577

14/12

Parcelle touche el rec de Vall-Lauger et le coll de Canta-Cigala

tenancia d’oliviers

Vente

Dominique Als palets

Joan Pagès de Baix

Les droits de mutation iront au comte d’Emporias. Cette propriété touche un bien du monastère de San Père de Rodas

TERRA D’ELS AVIS (p 188)

 

1597

1/11

A côté de son mas (cami dell loch à Cerveira)

Oliveraie

Vente

Sebastia Massot als Boschs

Bartholomeï Mallol

45 livres

TERRA D’ELS AVIS (p 191)

1625

10/12

Coll de Canta cigala

Oliveraie

Vente

Antoine Pagès de Baix

Antoine Banyuls son héritier

62 livres

TERRA D’ELS AVIS (p 203)

1627

07/06

Camp d’el moli

Oliveraie de 14 vassanes (1 vassane = 60 ares environ)

Fermage

Joan Perer et son fils

Antoine Reig

40 livres de Barcelone

TERRA D’ELS AVIS (p 204)

1644

juin

Rectoria

Un oliva

Fermage

Antoine Banyuls

Joan Parer

¼ de récolte en huile bonne et limpide

TERRA D’ELS AVIS (p 224)

1720

27/06

Mas Vallauria Casa del Trull de l’Oli

Maison  Oliveraie

Vente

March Reig

Joseph Maillol de la Ribera

 

TERRE des ANCETRES (p 127)

1809

28/02

Moulin à huile dit de la Rectorie

Moulin à huile

 

Les fils de Pierre PAGES de BAIX se partagent l’héritage avec les terres restantes du Pla de San Juan

 

 

TERRA D’ELS AVIS (p 107)

1853

7/12

Moulin à huile dit de la Rectoria

Moulin à huile

 

Pierre Parcé-Roquerias emprunte avec son gendre François Sagols-Vilarem, 400F pour le mettre en activité

 

 

TERRA D’ELS AVIS (p 107)


Avril 1830 Après les derniers froids

En Avril 1830, le Ministre de l’Intérieur s’adresse au Préfet des Pyrénées–Orientales pour connaître les dommages aux oliviers provoqués par les dernier froids. En voici quelques extraits.

A Thuir, une grande partie de l’espèce appelée vulgairement « Bardals » est morte.

Céret: L’olivier « PALMA » l’olivière,  l’espèce la plus cultivée dans cet arrondissement a résisté plus que les autres.

À Caudiès on cultive les variétés BERLARRUT-PALMA-VERDAL, mais il n’est pas encore possible d’évaluer les pertes.

Un secours de 0,52 francs sera versé par olivier perdu.

 

 

XIX Siècle – Carte des Pyrénées-Orientales Par Victor Levasseur Ingénieur géographe . extraite du Grand Atlas National  Edition 1845

 

 

 

Communes sinistrées par le gel des oliviers en 1830

Primes à l’oléiculture. Le 13 avril 1910 la loi relative aux Primes à l’oléiculture est promulguée : « Il sera inscrit chaque année, pendant dix ans à partir de l’exercice 1911 au budget du Ministère de l’Agriculture, une somme de deux millions de francs à titre de primes et d’encouragements à la culture de l’olivier.

Le décret relatif au mode d’attribution des primes est signé le 20 septembre 1911 par le Président de la République A. FALLIERES,

mais aussi par le Ministre de l’Agriculture J.PAMS. Celui-ci donne au Préfet les instructions sur les conditions exigées pour avoir droit à la prime (Ce droit sera acquis à tout oléiculteur qui aura satisfait aux exigences de la loi, quelque soit le nombre d’oliviers âgés d’au moins 15 ans qu’il possède).

Le 18 novembre 1926, Jean Campadieu-président, Ephrem Cabot-secrétaire et les coopérateurs fondent « l’Huilerie de Banyuls-sur-Mer et ses environs ». En contre partie du prêt qui est consenti à  la société coopérative l’Huilerie de Banyuls- sur-Mer, en 1927 l’office national du crédit agricole prend une hypothèque sur une parcelle de terrain de quatre cent quatre vingt quatorze  mètres carrés, 42 centimètres carrés sise à Banyuls-sur-Mer lieu dit « Martine bache (baix)ou l’ile (l’ille) cadastrée n0 146p et 146p de la section D, confrontant : Centène (Centeille), la voie ferrée, le chemin du puig del mas et Monich, avec les constructions édifiées sur partie du dit terrain dénommées « Huilerie de Banyuls-sur-Mer ».

Extrait cadastral de 1813-sectionD-parcelle 146 T

 

  « Reçu de Mr Boutet René la somme de cent francs pour adhésion à la coopérative oléicole de Banyuls-sur-Mer le 31-12-1940 »

 

 

 

 


Réponse du préfet des Pyrénées-Orientales 1927

 

Le 30 Novembre 1927 dans sa réponse favorable au Préfet des Pyrénées-Orientales pour accorder une subvention à la Société coopérative oléicole de Banyuls sur Mer, le Ministre de l’Agriculture ajoute «  Actuellement, les oléiculteurs de la commune font traiter leurs olives dans un moulin dont l’outillage insuffisant et défectueu

x ne donne qu’un faible rendement. Ils ne fabriquent, d’autre part, qu’une huile de qualité inférieure, malgré la bonne qualité des fruits apportés ». Il poursuit «  L’installation d’une huilerie moderne remédiera à cet état de chose et servira d’exemple dans la région ou il n’existe aucune organisation de ce genre ». 

Liste des oléiculteurs bénéficiaires de la prime

REPUBLIQUE FRANCAISE

 

 

TABLEAU RECAPITULATIF COMMUNAL

MINISTERE DE L’AGRICULTURE

 

 

 

 

ANNEE 1933

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Primes à l’Oléiculture

 

 

Département :

P.O

Commune :

Banyuls-sur-mer

 

 

 

Nombre total d’oliviers déclarés devant bénéficier de la prime

 

 

Nombre total d’oliviers déclarés devant bénéficier de la prime

N° d’ordre

Nom,prénoms

Simple

double

triple

N° d’ordre

Nom,prénoms

Simple

double

triple

1

Vve Ayats Marguerite

83

 

 

59

Llobères Marie Veuve

35

 

 

2

Azéma Désiré

123

 

 

60

Lluc Victor

55

 

 

3

Azéma Vincent

445

 

 

61

Maillol Durand Jean

100

 

 

4

Baille Pierre

226

 

 

62

Maillol Jeanne

225

 

 

5

Baills Denis Jean

112

 

 

63

Maillol Michel

97

 

 

6

Vve Baills Anselme

35

 

 

64

Maillol-Micheu Joseph

80

 

 

7

Barréra Simon

150

 

 

65

Maillol-Ribes Antoine

465

 

 

8

Belle Fortuné

150

 

 

66

Maillol -Vilarem François

80

 

 

9

Berta Prosper

60

 

3

67

March Lucien  Veuve

16

 

 

10

Boher Jean

115

 

 

68

Mary Auguste

52

 

 

11

Bonafos Bassole Louis

140

 

 

69

Massot Edouard

50

 

 

12

Bonafos -Cases Raphael

200

 

 

70

Massot Maillol Jean

443

 

 

13

Bonafos-Manya Louis

188

 

 

71

Massot Reig Bonaventure

105

 

 

14

Borrallo Pierre

96

 

 

72

Massot Ribes Pierre

78

 

 

15

Boutet-Nou Veuve

60

 

 

73

Matheu Jean

30

 

 

16

Boutigna Léon

40

 

 

74

Mestres François

60

 

 

17

Boyer Marie Veuve

75

 

 

75

Miro Michel

70

 

 

18

Cabassot joseph

564

 

 

76

Monich Adrien

146

 

 

19

Cabot Adolphe

85

 

 

77

Monich François

260

 

 

20

Cabot Ephrem

505

 

 

78

Monich Vilarem Paul

208

 

 

21

Cabot Félicité Veuve

47

 

 

79

Nou Antoine

308

 

 

22

Campadieu et fils

210

 

 

80

Oliveras Joseph

40

 

 

23

Canal Pierre

45

 

 

81

Olivères Pierre

73

1

 

24

Casanovas simon

112

 

 

82

Ouillé Barbe Pierre

62

 

 

25

Centène André

360

 

 

83

Pagès Paul

82

 

 

26

Centène François

558

 

 

84

Pagès Solane Thérèse

112

 

 

27

Cervera Joseph

52

 

 

85

Pams François

122

 

12

28

Cibial Léon

142

 

 

86

Parcé Thérèse Veuve

122

 

 

29

Colomines Vincent

129

 

 

87

Parer Cabot Jean

170

 

 

30

Comemale Michel Vve

90

 

 

88

Payro Bonaventure

60

 

 

31

Comemale Madeleine Vve

55

 

 

89

Pi Emile

225

 

 

32

Comemele Parer Jean

90

 

 

90

Prats Sébastien Joseph et jacques

60

 

 

33

Cortade Jacques

176

 

 

91

Ponsole Sauveur

85

 

 

34

Coste Louis

45

 

 

92

Py Jules épouse Vilarem

35

 

 

35

Costesèque Abdon

40

 

 

93

Py Sauveur

135

 

 

36

Darner Pierre

150

 

 

94

Ramio Désiré

182

 

 

37

Delhom Michel

70

 

 

95

Ramio Paul

185

 

 

38

Draper Louise vve

41

 

 

96

Ramio Rose Veuve

78

 

 

39

Duchant Hélène Veuve

27

 

 

97

Reig Philippe Fils

32

 

6

40

Durand Adolphe Veuve

210

 

 

98

Reig Veuve Pagès Thérèse

450

 

 

41

Escoubeyrou Edmond

169

 

 

99

Reig Vilarem Marie

240

 

 

42

Fédabeille Léon

27

 

 

100

Reste Sauveur

98

 

 

43

Ferrer François laitier

258

 

 

101

Ribes Bonaventure

56

 

 

44

Ferrer Parcé Michel

45

 

 

102

Ribes Pierre

154

 

 

45

Forgas Françoise Veuve

172

 

 

103

Rocaries François

52

 

 

46

Fournols louis

105

 

 

104

Sagols Ernest

97

 

 

47

Galangau François Veuve

522

 

 

105

Sagols Fortuné

200

 

 

48

Gaubert Raymond

16

 

 

106

Sagols Justine Veuve

65

 

 

49

Giralt François

63

 

 

107

Sagols Pierre

303

 

 

50

Giralt Paul

393

 

 

108

Sagols Vincent

12

 

 

51

Grau André

74

 

 

109

Salvy Reig Jean

25

 

 

52

Grau Michel

41

 

 

110

Serre Antoine

52

 

 

53

Herre Pierre

47

8

 

111

Solane Colomines François

113

 

 

54

Hollet Honoré

110

 

 

112

Solane Ribes Joseph

100

 

 

55

Yose Henri

324

 

 

113

Teste Louis

100

 

 

56

Yuncas Forgas Isidore

250

 

 

114

Valéro Jean

48

 

 

57

Lleres jean fils

106

 

 

115

Vilarem raphael

72

 

 

58

Lleres sébastien Veuve

150

 

 

 

Totaux………

16033

9

21

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vu le 15 Aoùt 1933

L’adjoint délégué

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La concurrence des huiles d’olive étrangères, le gel fatidique de février 1956 donnèrent  un coup fatal à l’oléiculture . Dans notre département seul le moulin de Millas continuera à fonctionner  avec l’aide de passionnés irréductibles. Il faudra attendre les actions et la ténacité de Christian BOURQUIN pour dynamiser cette filière.